Non classé

Choisir une baby-sitter : les conseils à suivre

baby-sitter

Le choix d’une baby-sitter pour faire garder ses enfants est toujours un véritable casse-tête. En tant que parents, nous avons toujours peur de nous tromper et de confier nos enfants à une personne qui ne se montre pas à la hauteur. Voici quelques conseils pour vous aider dans votre quête.

Déterminez vos besoins

Tout d’abord, cernez vos priorités : ponctuels ou non, en journée et/ou en soirée. Vos attentes ne seront pas les mêmes si le ou l’agence de babysitting Paris spécialisée doit s’occuper de votre enfant avec des activités physiques et des jeux d’éveil, en lui donnant son repas et son bain, ou s’il va se contenter de regarder la télé pendant qu’il dort. Dressez aussi une liste des traits de caractère que vous aimez : réactifs, dynamiques, astucieux, tranquilles, radieux, tendres… Ne soyez pas trop difficiles : nul n’est parfait.

Mettez notamment le point sur la sécurité et favorisez les profils chevronnés. Certes, c’est en forgeant qu’on devient forgeron, mais pour un tout-petit, il est préférable de choisir quelqu’un qui n’en est pas à sa période d’essai. Attention, cela ne signifie pas que seuls les diplômés de la petite enfance sont dignes d’intérêt. Reste qu’un ou une habituée de moins de trois ans ayant déjà travaillé à leur contact ou étant parent aura sans doute de meilleurs réflexes et plus de sens des responsabilités qu’une étudiante, même très motivée.

Savoir poser les bonnes questions

Vous voyez un prétendant ou une prétendante pour la première fois ? Pensez à lui demander sur ses références, son expérience avec les enfants, et sa formation. En effet, il est plus judicieux que la personne qui se présente à vous se soit occupée de frères et sœurs en bas âge ou bien ait déjà gardé des enfants. Si elle a déjà eu un embaucheur, demandez-lui si ce dernier peut vous la préconiser. Demandez-la aussi sur son éventuelle formation (études dans le secteur psychosocial, BAFA, ou le domaine de l’enfance, etc.).

Les réactions et les réflexes de votre futur babysitting Paris professionnel vont être aussi très indispensables. N’hésitez pas à lui exposer des situations plus ou moins astreignantes et à lui interroger ce qu’elle ferait si elle y faisait face avec votre enfant. Vous pouvez par exemple lui demander ce qu’elle ferait si on sonne à la porte de chez vous, si elle connaît les numéros d’appel d’urgence, comment elle va s’y prendre si votre enfant refuse d’aller dormir, etc.

Faites des recherches dans la bonne direction

Vos besoins sont maintenant nettement identifiés ? Cela va faciliter vos démarches. Vous allez écarter au plus vite les pistes qui ne vous correspondent pas, et explorer dans la bonne direction. Commencez par la recommandation. Rien ne vaut, dans l’idéal, le contact défini de « l’ami d’ami d’ami qui connaît quelqu’un d’extraordinaire ». C’est à la fois apaisant et un précieux gain de temps. Si la solution « réseau » ne marche pas, essayez les petites annonces. Avant de faire la sélection, entre celles que vous avez récoltées à la boulangerie, dans le hall de l’immeuble, et à l’épicerie, pourquoi ne pas en rédiger une vous-même pour exposer parfaitement le profil que vous recherchez ?

À titre d’exemple, posez-la chez des pros de la petite enfance (cabinets d’orthophoniste de psychomotricien ou de puéricultrice, PMI…). Peut-être qu’ils vont vous mettre en lien avec des étudiants spécialisés en recherche de travail à temps partiel. Voilà l’assurance de tomber sur des jeunes amoureux des bébés et qui en connaissent un rayon. Par ailleurs, il est aussi possible de demander auprès d’une agence de babysitting Paris spécialisée. Vous formulez vos souhaits et elles vous proposent des personnes qui sont susceptibles de vous séduire.

Choisissez les entreprises exclusivement dédiées au babysitting paris professionnel à celles qui proposent tous types d’aide à la personne. Les premières maîtrisent mieux le sujet et sont souvent plus réactives. La plupart d’entre elles présélectionnent les prétendants sur CV et après entretien en amont, mini-contrôle de connaissances, vérification de leur casier judiciaire et de leurs références. Certaines s’engagent même à ne vous mettre en relation qu’avec une personne disposant d’une solide expérience pratique ou des diplômés de la petite enfance (ou) pour la garde des moins de trois ans.

En outre, elles fournissent parfois la formation du ou de la salariée. Si vous décidez de recourir à leurs services, pensez à vérifier que leurs argumentations ne sont pas seulement commerciales. Par ailleurs, il faut noter que vous aurez absolument le choix entre embaucher vous-même le ou la prétendante que l’on vous présentera ou passer par l’agence pour l’assurer et l’employer. Le second cas de figure aura l’avantage de vous délivrer de la formalité administrative. Bien sûr, cela peut vous coûter un peu plus cher.

Identifier son intérêt pour vos enfants

Une personne qui va être conduite à s’occuper de votre progéniture doit se montrer un peu curieuse et vous demander des questions à leur propos. Elle doit au moins vous poser des questions sur leur âge, leur niveau scolaire et leurs prénoms. Si ce n’est pas le cas et qu’elle ne fait que vous parler de salaire et d’horaires, il est fort probable que vous puissiez trouver mieux.

Préparez le premier rendez-vous avec son baby-sitter

Une personne a su retenir votre attention ? Contactez-lui pour faire un premier contact et en savoir plus sur son parcours, ses disponibilités, et ses motivations. Et discutez de salaire bien sûr. Quel qu’il soit, celui-ci ne doit pas être inférieur au SMIC horaire. Déjà au fil des mots échangés et au son de la voix, vous percevrez si vous avez envie d’une rencontre de visu.

Si c’est le cas, fixez un jour de rendez-vous et, si une agence de babysitting Paris spécialisée ne s’en est pas déjà chargée, demandez à la personne d’apporter son CV, voire une copie de ses certificats et/ou diplômes comme BAFA (Brevet d’aptitude aux fonctions d’animateur), Brevet de secourisme, etc. Le jour J, envisagez de l’accueillir avec votre enfant et votre conjoint. C’est important de s’assurer que le « courant passe » entre tous. Observez bien sa conduite avec Bébé. S’intéresse-t-elle d’emblée à son caractère ? Ses goûts ? C’est bon signe.

Comment here