Entreprises

Comment rédiger un curriculum vitae pertinent ?

CV par secteur d’activité

Selon une étude, la moitié des employeurs passent moins de six secondes à examiner un CV. Cela vous donne six secondes pour attirer et retenir leur attention. Mais comment s’y prendre ? Si vous voulez éviter d’être relégué dans la pile des CV à archiver, il est essentiel de vous assurer que votre CV puisse se démarquer de la concurrence. Pour vous aider, nous avons élaboré ce guide complet qui explique exactement les sections et le contenu à inclure dans le document et les caractéristiques qui vous permettront de vous distinguer de la concurrence.

Coordonnées

Cela peut sembler évident et pourtant, bon nombre de personnes oublient d’inclure des éléments importants dans la rubrique « Coordonnées ». Les principales données personnelles que vous devez inclure sont votre adresse, votre numéro de téléphone et votre adresse électronique, et vous devez vous assurer qu’elles sont toutes à jour. Mettez-les en haut, juste sous votre nom, pour qu’elles soient immédiatement visibles.

Par ailleurs, il est important de noter que l’adresse électronique hilarante que vous avez depuis votre adolescence n’a pas sa place dans votre CV. Assurez-vous ainsi que votre adresse mail est suffisamment professionnelle. Si vous avez un site web ou un blog qui est pertinent et qui apportera de la valeur ajoutée à votre candidature, vous pouvez inclure son URL dans cette partie du Curriculum vitae.

Déclaration personnelle

Parfois appelée profil ou résumé de carrière, la déclaration personnelle se trouve en haut de votre CV, juste en dessous de votre nom et de vos coordonnées. Il s’agit de la partie la plus importante de votre CV. Comme c’est la première chose qu’un responsable du recrutement lira, son impact pourrait bien déterminer sa décision de continuer à lire ou non.

Il est important de consacrer tout le temps nécessaire à la rédaction de votre déclaration personnelle. Il faut l’adapter à chaque demande d’emploi. Mettez en évidence les compétences et les expériences particulières en vous basant sur les mots clés de la description de poste. Une bonne façon de structurer votre déclaration personnelle est de la diviser en différentes sections :

  • Qui êtes-vous : commencez par une ou deux phrases résumant qui vous êtes en termes d’éducation, d’expérience et d’intérêts.
  • Ce que vous pouvez apporter à l’entreprise : C’est ici que vous pouvez parler des compétences, des connaissances et de l’expérience spécifiques qui correspondent à l’emploi auquel vous postulez. Qu’avez-vous accompli jusqu’à présent ? Qu’est-ce qui fait de vous un candidat unique et prometteur ?
  • Votre objectif de carrière : Terminez par une ou deux lignes sur les prochaines étapes que vous envisagez. Quel type de rôle, d’organisation ou de défis vous conviendrait le mieux ? Au lieu de dresser une liste fade de vos qualités, incluez des compétences et une expérience spécifique qui démontre que vous possédez ces qualités.

Vous pouvez également vous référer au CV par secteur d’activité en guise d’exemple pour être sûr d’exécuter la déclaration personnelle comme il se doit.

Expérience professionnelle

Votre historique professionnelle doit être écrit dans l’ordre chronologique inverse, en commençant par votre poste actuel ou le plus récent. Pour chaque poste, indiquez votre fonction, le nom de l’entreprise ou de l’organisation, sa localisation, son site web et les dates auxquelles vous avez occupé cette fonction. Incluez quelques points soulignant vos principales responsabilités et réalisations pour chaque entrée, afin que les employeurs potentiels puissent voir en un coup d’œil dans quelle mesure votre expérience professionnelle correspond au poste auquel vous postulez.

Votre formation et vos qualifications

Il est essentiel d’inclure des détails sur votre formation et vos qualifications universitaires, en particulier si elles sont pertinentes pour l’emploi ciblé. Les informations que vous fournissez ici varient en fonction de l’étape à laquelle vous vous trouvez dans votre carrière et du niveau d’études que vous avez atteint.

Si vous avez des diplômes supérieurs et des années d’expérience professionnelle, vous n’avez probablement pas besoin d’inclure vos résultats au brevet ! Toutefois, si vous êtes un jeune diplômé ayant un solide dossier universitaire, le fait d’inclure certains résultats d’examens peut vous aider à vous démarquer de vos concurrents.

 

Comment here