Transports

Le point sur le stationnement des vélos en ville

Le vol de vélo est très courant en France. On compte en effet plus de 400 000 vélos volés chaque année dans les grandes villes françaises et la plupart sont pris dans des lieux privés comme dans la cour, dans un garage ou dans une cave.

D’après les statistiques, 23% des vélos volés n’étaient pas du tout attachés et beaucoup de cyclistes utilisent aussi un antivol de mauvaise qualité. Autrement dit, ce sont surtout les cyclistes négligents ou inexpérimentés qui sont victimes de vols. Pour ces raisons, de nombreux parkings sécurisés pour les vélos ont été construits dans le pays, dont : l’arceau, l’abri couvert et l’espace fermé.

Les arceaux pour les arrêts de courte durée

Les arceaux sont les plus plébiscités en ville car ils sont très pratiques, notamment pour les arrêts de courte durée. Cependant, ils ne sont pas bien sécurisés. Les cyclistes doivent encore ramener un antivol efficace avec eux de type chaînes ou cadenas. Il faut noter que les arceaux à vélo sont généralement disposés individuellement. Mais quand ils sont regroupés dans un espace public, ils forment un garage ou un parc à vélos.

Les abris couverts et les espaces fermés pour les arrêts de longue durée

Par ailleurs, les abris couverts et les espaces fermés sont des moyens de stationnement dédiés aux arrêts de longue durée. Ils sont indispensables car ils permettent de préserver les vélos des intempéries, notamment leurs mécaniques.

Normalement, ils sont pourvus de bon éclairage pour améliorer la sécurité et pour faciliter leur usage. Et ils permettent aussi d’aligner les vélos côte à côte, c’est-à-dire de manière ordonnée, non-encombrante et esthétique.

La surveillance des parkings vélo et moto

En ce qui concerne la surveillance du parking vélo et moto, il peut s’agir de surveillance informelle, fonctionnelle ou formelle. La surveillance informelle est assurée naturellement par les personnes à proximité. Elle est moins efficace mais elle ne peut pas être négligée.

La surveillance fonctionnelle, en revanche, est assurée par des personnes qui travaillent sur les lieux mais qui n’ont pas pour fonction principale de surveiller les vélos. Elle est plus efficace que la précédente mais elle doit être complétée par d’autres dispositifs de sécurité tels qu’une caméra de surveillance, des alarmes ou des antivols.

La dernière surveillance ou surveillance formelle est la plus efficace de toute. Elle est assurée en permanence par des gardiens ou par des agents de sécurité et elle est la plus adoptée en ville.

Les différents moyens techniques de contrôle pour les parkings vélos

Pour parler enfin des différents moyens techniques de contrôle, il y a lieu d’énumérer : la couverture transparente, la fermeture de l’accès et la vidéosurveillance. Une couverture transparente permet en effet d’avoir une bonne visibilité des vélos, notamment lorsque le parking est rempli.

Et la fermeture de l’accès, qu’il s’agisse de murs, de grilles ou de barreaux, peut renforcer la sécurité des vélos puisqu’elle complique les vols. La vidéosurveillance, quant à elle, permet de garder en permanence un œil sur les vélos, mais elle coûte un peu cher et elle requiert une maintenance régulière.

 

 

Comment here